venerdì 1 aprile 2016

CIAO, GRAZIE GIANMARIA!

Ciao Poeta! 
Sono le 11,30. 
Ti stanno celebrando a 50 metri da casa mia, qui nel Duomo di Alba. Ma tu sai che io non metto piede nei supermarkets della Chiesa Cattolica. Forza ragazzo!
Ed ecco quel che scrissero di te in Francia dopo aver ascoltato questa canzone:
Un premier Rendez vous. Mais pas le bon jour ! On revient le lendemain dans le restaurant tout nouveau de l'Alhambra. Tout est calme, pas de clients à cette heure de l'après midi, quelques bruits en cuisine, des travaux au dans l'entrée de la salle et Gianmaria qui vient tout juste de terminer une session. On prend le temps avant d'enchaîner; juste ce qu'il faut car la journée promo est chargée. Mais quand tout à coup Gianmaria Testa assis sur ce grand canapé se met à jouer, le temps se fige. La voix du monsieur est chargée d'une telle émotion, d'une telle douceur que le temps semble se suspendre les quelques trop courtes minutes que durent cette chanson. A peine a-t'on eu le temps de commencer, à peine est ce fini. On range le matériel, à peine rentrée chez soi on se met à monter le morceau, pour revivre encore et encore cet instant de grâce !